Motiver sans argent: 4 clés ordinaires

© vladgrin – Fotolia.com

Vous êtes manager, alors vous les connaissez déjà. Pourquoi les répéter? Parce que c’est la meilleur manière de les ancrer dans la PRATIQUE !

Clé 1: soyez reconnaissant!

Donnez des signes de reconnaissance, soyez généreux, c’est gratuit ! En même temps soyez sincère, sinon vous allez droit dans le mur de la démagogie, c’est beau, mais surtout ce n’est PAS efficace.

Pourquoi donner des signes de reconnaissance (appeler strokes en anglais, qui signifie à la fois caresse et coup)? Parce qu’elle sont vécues comme une récompense, parce que ce dont se plaignent les employés le plus fréquemment est LE manque de reconnaissance. Comment la donner? Voici quelques éléments techniques de réponse.

Pour aller plus loin, lisez l’article sur la reconnaissance de Jean Brun, professeur de management. Ou la recherche plus complète.

Clé 2: faites aussi du sur-mesure !

Développez des stratégies simples et concrètes, sur-mesure, par rapport à votre collaborateur-trice.

Certains aiment le changement, les coups de feu, plus que d’autres. Profitez-en dans la mesure où c’est possible (c’est possible) et offrez leur l’occasion de travailler plus tard, le samedi ou que sais-je encore.

Certains aiment participer à des congrès spécialisés (des jardiniers aux financiers en passant par les soignants, presque tout le monde à son salon spécialisé), alors offrez leur (comme récompense et quand c’est possible) d’y aller, et  demandez-leur de faire une restitution à leurs collègues une fois revenu.

Certains apprécient de pouvoir quitter 1 heure plus tôt le vendredi en ajoutant 15′ du lundi au jeudi, alors allez-y (si c’est possible bien sûr).

Etc. etc. etc. Et si vous ne trouvez rien, prenez un coach (oui, j’en fais partie, par téléphone ou en face à face si vous êtes dans la région genevoise, au bord du léman, en Suisse romande, oui, je suis précis).

Clé 3: adaptez votre style de management !

Faites du management situationnel ! En d’autres termes ajustez-vous à la maturité du collaborateur, de la collaboratrice. Voir le bref article sur ce site.

Clé 4: faites participer vos collaborateurs !

Faites du management participatif lorsque c’est possible (c’est possible). Chaque fois que vous avez une marge de manoeuvre, UTILISEZ là ! Et attention, faire du participatif ne veut pas dire laisser l’équipe se débrouiller sans vous, ça pourrait être du laisser-faire, cela créer des tensions et en plus certains managers en profitent pour critiquer leur équipe, incapable de faire toute seule, ERREUR !

Dites ce que vous allez faire (directif), par exemple une nouvelle cafétéria et aidez les gens à choisir l’aménagement, la couleur (participatif). Si c’est trop difficile, tranchez et recommencez une prochaine fois pour habituer les gens à coopérer, AVEC votre aide (oui, j’insiste lourdement, mais j’ai trop souvent entendu, ce sont des enfants, ils se chamaillent, etc… Et alors ? C’est quoi le management? Et bien c’est donner des ordres, mais aussi savoir coordonner les efforts… pour des résultats ou une prise de décision.

CONCLUSION

Où est-ce que vous êtes fort?     Bien joué, bravo, continuez.

Quelle clé allez-vous développer ?      Très bien, 3 choses concrètes que vous allez faire pour la développer ?

 

Bon travail !

Cordialement,

Laurent Fontaine

Motiver sans argent, descriptif de formation ici

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *