Le manager situationnel en 2 mots.

L’idée est fréquente qu’il y aurait un style de management idéal. Paul Hersey démonte cette idée au travers du modèle de leadership situationneltm. Cela signifie en bon français qu’il est utile d’ajuster son style en fonction de ce qu’il appelle la maturité du collaborateur. Ce terme se réfère à 2 critères: lacompétence et la motivation.

Il utilise également 2 critères pour définir le style de management, à savoir des comportements centrés sur la tâche et/ou sur la relation.

Ce modèle est souvent un soulagement pour les responsables d’équipe qui se retrouveront forcément dans 1 ou 2 styles préférés, ce qui n’est ni bien ni mal, mais qui peut avoir des bénéfices et des inconvénients en fonction du collaborateur, respectivement de l’équipe en face de soi.

Par exemple des responsables contrôlent de trop des collaborateurs qui sont compétents et motivés. Dommage ! Les risque de les démotiver sont considérables. A la place, laissez-les travailler tranquille, bien sûr dans le cadre prévu d’une délégation.

Des responsables parfois restent “coincés” dans “je leur fais confiance”. Très bien, pour les motivés-compétents, ça marche du tonnerre. Mais pour les moins compétents et pas motivés, cela ne sert à rien ! Il s’agit pour ces derniers d’adopter un style directif et cadrant.

Et pour les collaborateurs expérimentés démotivés, allez les écouter, faites-les participer (vraiment!). Et pour les nouveaux collaborateurs (motivés et qui manquent encore de compétences), entraînez-les !

La chose la plus importante, pouvoir être un peu flexible dans son style, pour être plus efficace en fonction de la situation.

Petit exercice pratique pour les plus motivés d’entre vous. Etablissez un tableau avec un axe compétence et un axe motivation. Situez vos collaborateurs. Regardez… Observez… Est-ce que quelque chose a besoin d’être ajusté ?

Est-ce que ce modèle vous parle ? Des expériences à partager ? Vos commentaires sont bienvenus.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *